Présentation / histoire

Je suis née le  6 août 1976 à Togliatti, situé au bord de la Volga et qui a été une capitale de l’industrie automobile soviétique. J’ai obéi à ma mère: j’ai visité l’école maternelle. J’ai appris à lire à partir de 3 ans. Mes premiers livres étaient des contes russes. Ma famille a déménagé en Tachkent quand j’avais 5 ans, pendant la guerre d’Afghanistan. Nous habitions dans un village  sur le territoire du district militaire de Turkestan.  Là bas je suis allée à l’école générale. A partir de 8 ans j’ai commencé à apprendre à jouer du violon à l’école musicale. J’ai fait des études musicales classiques: solfège,  piano,  histoire de la musique, chorale… En gros, tout était sérieux. Ma mère, Lidia Mikhaïlovna, donnait des cours de langue russe aux étudiants étrangers. Elle et mon professeur Olga Davydovna, qui a joué  à une multitude d’instruments, ont organisé un ensemble d’instruments folkloriques, composés  d’étudiants du Congo, d’Algérie, du Laos, du Cambodge. J’ai chanté avec eux des chansons traditionnelles de Russie et d’autres pays. A cette époque, j’ai absorbé toutes les variations du folklore musical mondial. J’ai gagné en expérience musicale.

Je suis revenue à Togliatti en 1987. J’ai commencé à travailler avec un chœur populaire Jiguli (Zhiguli). J’étais une soliste de l’orchestre folklorique russe Naïgrysh sous la conduite de Vladimir Tchilikine.

J’ai fini l’école en 1993 et suis entrée dans le collège de musique Gnessine. J’ai déménagé à Moscou. A partir de cette époque ma vie professionnelle comme chanteuse à commencé. La première ligne dans mon livret de travail indique: une artiste d’un ensemble de l’Etat auprès du centre folklorique Russkaya pesnya (Une Chanson russe) sous la conduite de Nadejda Georgievna Babkina. Parallèlement j’ai travaillé dans une brigade des solistes du Département de la Correction. J’ai voyagé en tournée partout dans ma grande terre natale.

J’étais une soliste de l’ensemble étudiant Zlataya Rus (La Russie d’Or). Nous avons enregistré nos premières chansons  sur une cassette dans une école d’ingénieurs du son. Notre ingénieur était une étudiante appelée Yana. 

En 1996 j’ai fini le collège en tant qu’externe et je suis entrée à l’Académie russe de musique Gnessine dans la faculté appelée Un Chant folklorique en solo. J’étais la soliste de l’ensemble Veles et une lauréate du concours Galina Vichnevskaïa. Dans la même année j’ai travaillé comme soliste dans l’ensemble Svetotch, unique pour cette période de la Russie, en raison de ses participants. C’est un ensemble de musiciens qui jouent du gousli.

Je suis en tournée en Europe à partir de l’an 2000: Autriche, Allemagne, Suisse, Italie, Pologne, Tchéquie, Hongrie. Je participe aux festivals, aux concours internationaux, à des expériences artistiques.

Depuis 2001 je dirige l’ensemble Svetotch

En 2001 j’ai mis de l’ordre dans les créations de l’ensemble Svetotch depuis les 10 dernières années. J’ai fait un mixage audio et un mastering. J’en ai sorti le

disque L’ensemble des joueurs de gousli Svetotch, composé des œuvres instrumentales et vocales de différents solistes depuis la naissance de l’ensemble.

J’ai fini mon étude à l’Académie russe de musique Gnessine en 2002.

En 2003 j’ai sorti un autre disque: Svetotch qui comprend des œuvres instrumentales jouées par l’ensemble Svetotch.

En 2004 j’ai sorti le disque Olga Kozlova et l’ensemble des joueurs Svetotch.

A partir de 2007 j’ai réalisé un projet de  musique « dance » pour des clubs en se basant sur des chansons russes folkloriques et des années retro. Je mélange les styles et les genres. J’expérimente avec plaisir. 

Depuis 2008 je donne des cours.

En 2009 j’ai enregistré une chanson à la radio Avtoradio pour la préfecture du District Administratif de l’Est de Moscou.

Depuis  2010 je prépare un album de remixes pour des clubs.

Depuis 2011 je crée un programme de poèmes sacrés accompagnés par un orgue.

L’année 2012. Aujourd’hui je créé beaucoup avec des musiciens intéressants et des compositeurs européens. J’écris un nouvel album. Je continue de voyager en tournée avec différents programmes. Je transmets le bel-art du chant folklorique aux générations suivantes.